Claire OBEJERO,

 

Infirmière à Saint-Martin

L’infirmerie est avant tout un lieu d’accueil et de soins mais c’est aussi un lieu de paroles et d’écoute, d’informations, de ressources (de nombreux flyers et documents sont mis à disposition).

Les élèves sont accueillis pour quelque motif que ce soit en toute confidentialité.  Je suis là pour aider, soutenir au mieux l’élève en difficulté, favoriser son mieux être pour qu’il vive sa scolarité dans les meilleures conditions possibles, le rendant ainsi plus disponible pour les apprentissages.

 

Mes missions :

  • Les soins, la gestion des urgences

  • L’écoute (élèves, familles, personnel)

  • La prévention (lors des entretiens individuels, par les actions de la commission   santé)

  • Administratif : organisation des visites du médecin scolaire (PAI, 1/3 temps, dispenses de sport …), subventions pour la commission   santé.

Commission santé … De quoi s’agit-il ?

Une commission santé existe au sein du lycée depuis plusieurs années. Elle se réunit régulièrement, plusieurs fois dans l’année et met en place des actions d’éducation et de prévention. Elle travaille en collaboration avec la vie scolaire, l’animation, les élèves du BDE, les professeurs, l’APEL, les parents d’élèves, le responsable de l’internat, de la pastorale, les responsables des études en fonction des projets et l’infirmière.

Ses objectifs :

  • Développer une dynamique d'éducation à la santé et à la citoyenneté.

  • Proposer aux élèves les moyens de s'approprier les données essentielles leur permettant d'effectuer des choix pour eux-mêmes et pour les autres, et de développer leur esprit critique et leur sens de la responsabilité.

  • Préparer les élèves à l'apprentissage de la vie en société, à la construction d'attitudes et de comportements responsables vis-à-vis de soi, des autres et de l'environnement.

  • Viser à rendre les élèves responsables, autonomes et acteurs de prévention.

  • Préparer les élèves à agir, à vivre ensemble dans le respect de l'égalité entre les hommes et les femmes, à opérer des choix et à exercer leur citoyenneté.

  • Définir un programme d'éducation à la santé, à la sexualité et de prévention des conduites à risques, notamment addictives pour favoriser l'adoption de comportements responsables au plan individuel et collectif.

  • Amener les jeunes à développer leurs compétences.

  • Favoriser la réflexion plutôt que la seule transmission d'information.

  • Connaître les attentes et les besoins des jeunes pour faciliter leur implication et les rendre acteurs dans la prise de conscience des risques liés aux comportements.

Aller au haut