• SEULEMENT 15 PLACES PAR MENU

    sélection sur dossier (notamment une inscription en club) et une lettre de motivation

  • Une activité à choisir entre :

    Volley
    Tennis de table
    Athlétisme

  • Une préparation physique intégrée à l'activité choisie

  • 2 à 4h hebdomadaires de 16h à 17h5

  • Un complément à l'activité de club

  • Une note et des appréciations sur le bulletin et le livret scolaire

  • Des points pour le bac

  • Un savoir-faire des professeurs d'EPS

    (plusieurs titres nationaux en championnat UGSEL, accompagnement de jeunes de niveau national et même international)

     

Comment contribuer à construire un homme ?

Depuis plusieurs années, le lycée Saint-Martin permet aux élèves, dès la classe de  seconde, de choisir l'option EPS. Au-delà des 3 heures supplémentaires d'activités  sportives et des points précieux que cette option permet d'obtenir au baccalauréat,  l'épanouissement de chaque élève reste le cœur de cible de l'option EPS au Lycée  Saint-Martin. En effet, l'objectif est bien d'accompagner au mieux chaque jeune vers  une réussite de son double projet : scolaire et sportif. Car s'il est important  de vivre sa passion pleinement, il ne faut évidemment pas que cela pénalise la réussite des études (remarquons au passage que depuis 2009,  100% des élèves inscrits à l'option EPS ont obtenu leur baccalauréat du  premier coup). Il semble même indispensable que cette passion permette  le développement de compétences contribuant à faire grandir le citoyen  en devenir.

Dans cette optique, les enseignants d'EPS se sont fixé trois grandes orientations :

1°- Rendre possible le développement de  compétences organisées autour du goût de  l'effort, du dépassement de soi et de la per-  sévérance. Réussir, tant sportivement que  scolairement et professionnellement, passe  nécessairement par des efforts. Dans une  société où les jeunes peuvent être adeptes  du "zapping", le développement et l'approfon  dissement d'une pratique sportive peuvent  donner du sens au dépassement de soi, à la  notion de persévérance et d'abnégation. Les  élèves nous rappellent souvent, lors d'un  record ou d'une médaille, que la satisfaction  qu'ils en tirent est le fruit des efforts fournis  toute l'année aux entraînements d'AS et à  l'option EPS.
2°- L’orientation sur l'acquisition de compétences sociales. Au Lycée Saint-Martin, dans  toutes les activités sportives pratiquées en  compétition auxquelles participent les élèves  de l'option, la notion de groupe et d'équipe  est mise en avant. Les championnats de  France, véritable aventure humaine pour les  élèves (et les enseignants), source d'émotions fortes, sont toujours vécus à travers le  prisme du collectif. Même dans les activités à  forte tonalité individuelle, comme l'athlétisme,  c'est le groupe qui permet de se surpasser.  Courir ou concourir pour l'équipe, c'est se  mettre aux services des autres et donner le  meilleur de soi-même. C'est aussi apprendre  à s'enrichir mutuellement malgré ses différences. Cela se traduit par des encouragements, des conseils... de l'entraide. Plus  que les résultats, c’est le chemin parcouru  ensemble qui sera formateur et source de  richesses, l’être humain se construisant dans  la relation.
3°- Le dernier point du projet de l'option EPS  est placé sous le signe de l'échec. Il n'est  évidemment pas recherché... mais il est inéluctable, tant dans le sport que dans la vie en  général. Mieux vaut en faire l’expérience et  apprendre à gérer, à relativiser, à générer  l’énergie qui permettra d’abattre les difficultés  rencontrées plutôt que d’être abattu par elles.  Comment surmonter des grosses déceptions,  des échecs à un concours d'entrée dans une  école, à une première année de médecine  ratée ? Modestement, nous essayons d'apporter quelques outils aux élèves. Apprendre  à relativiser, mais aussi et surtout analyser les  raisons de son manque de réussite, être en  capacité de se remettre en question sont à  notre avis autant d'éléments nécessaires et  fondamentaux pour rebondir. D'ailleurs nous  pensons avec Paramahansa Yogananda  "qu'une période d’échec est un moment rêvé  pour semer les graines du succès."

Au final, la construction d'un homme au sens large du terme est le fil conducteur de cette option EPS. Rien ne fait plus plaisir à un enseignant que  de voir ses élèves grandir et de revoir après plusieurs années, certains élèves revenir les voir en leur disant toutes les traces positives qu'ont laissées  l'option et la participation à des compétitions. En paraphrasant les textes officiels du lycée, nous pouvons affirmer que l'option EPS, "à sa mesure,  constitue un  espace  privilégié d’éducation aux  rapports humains  dans  lequel l’élève construit une  trajectoire et un  engagement  personnels".

Christophe SALLIOT,  enseignant d’EPS.

Aller au haut